Guide sur les redevances de publication et les feuilles divisées pour les entreprises

Que vous soyez un label, un manager, un éditeur ou un distributeur, les leaders du secteur devraient toujours encourager leurs artistes à avoir des conversations honnêtes et ouvertes sur les feuilles divisées. Après tout, ne pas les avoir en place signifie ne pas être en mesure de confirmer le pourcentage de propriété d'un créateur ou de percevoir les redevances d'édition associées.

[tldr]

  • Les feuilles divisées sont essentielles dans l'industrie musicale pour documenter la propriété des chansons et les droits de publication, aidant ainsi les artistes et les professionnels de l'industrie à gérer efficacement les redevances. L'avocate du divertissement Kendall Minter souligne leur importance en les comparant aux actes de propriété. Ils sont particulièrement essentiels dans des situations telles que les collaborations avec des groupes, l'utilisation d'échantillons et les sessions d'écriture. Sans feuilles divisées, des problèmes tels que des conflits sur des accords antérieurs, des changements d'éditeur, des échantillons sans licence et des litiges sur les parts de propriété peuvent survenir. Pour éviter ces problèmes, une communication claire et une documentation appropriée sont essentielles. Des ressources telles que des modèles gratuits et du matériel pédagogique sont disponibles pour vous aider à comprendre et à mettre en œuvre efficacement les feuilles divisées.

[/tldr]

"Une feuille divisée est un outil de base", a expliqué l'avocate du divertissement Kendall Minter lors d'une récente conférence en Jamaïque. "Si vous achetez votre maison, laisserez-vous votre clôture sans acte ni titre ? Bon sang non ! Les feuilles divisées de droits d'auteur sont vos actes et titres de propriété intellectuelle et d'édition."

Même si cela peut être vrai, les feuilles divisées ne sont pas les plus faciles à expliquer lorsqu'un artiste cherche des conseils sur ses objectifs à long terme. Voici quelques questions courantes sur les feuilles divisées pour les éditeurs, les labels, les gestionnaires et les distributeurs.

Quels sont les scénarios commerciaux courants dans lesquels votre artiste aurait besoin d’une feuille divisée ?

Il existe quelques scénarios dans lesquels vos artistes pourraient avoir besoin d'utiliser une feuille divisée, en commençant par la division du travail d'un groupe. Alors que certains groupes divisent leurs tâches d'écriture de chansons et les parts de propriété à parts égales, d'autres peuvent laisser un membre montrer la voie et percevoir un pourcentage plus important des redevances d'édition.

Un autre scénario familier auquel les gestionnaires sont confrontés est celui où leurs clients écrivent de la musique avec un large éventail d’autres créateurs. L'utilisation de feuilles fractionnées permet de protéger ces créateurs contre les conflits de propriété avec des parties extérieures plus tard.

La mise en place de séances d'écriture au nom de vos artistes est une situation similaire qui bénéficierait d'une large répartition des feuilles divisées et de parts de publication clairement indiquées. Utiliser des échantillons dans une chanson est légèrement plus compliqué puisque vous devez d’abord les faire approuver. Les échantillons sont généralement autorisés en échange d'un montant initial ou d'un pourcentage des droits de publication, qu'il s'agisse d'une boucle d'une seconde ou d'un refrain entier. Documenter ces derniers sur une feuille divisée peut aider à éviter des problèmes de communication ou des conflits de droits d'auteur.

Quelles sont les erreurs courantes que les managers et les labels pourraient rencontrer si leurs artistes n'utilisent pas de feuille divisée ?

Ne pas utiliser une feuille divisée et indiquer clairement la part de chacun pourrait entraîner plusieurs conflits. Un problème courant survient lorsqu'un créateur a un accord préalable avec des conditions spécifiques concernant la propriété. Une feuille fractionnée confirme ce contrat ou fournit tous les détails pertinents pour un nouvel accord.

Changer d'éditeur peut également être une source de conflit car cela nécessite une lettre de renonciation (LOR) pour administrer les droits et redevances au nom d'un artiste. D'autres problèmes potentiels sont les échantillons sans licence (lorsque vous utilisez un échantillon sans l'avoir préalablement effacé), les fractionnements fractionnaires complexes (lorsqu'une chanson implique de nombreux co-auteurs) et les changements de fractionnement de dernière minute jamais formellement discutés ou confirmés.

La communication est vitale quelle que soit la situation de votre artiste ; maintenir un dialogue ouvert et mettre chaque décision sur papier autant que possible. Pour plus d'informations sur les feuilles fractionnées et un moyen plus rapide de gagner et de conserver des redevances de publication au nom de vos clients, veuillez consulter notre modèle de feuille fractionnée gratuit et un cours intensif expliquant pourquoi les fractionnements sont si cruciaux dans l'industrie musicale.

En tant que label, manager, éditeur ou distributeur dans l'industrie musicale, il est crucial d'encourager vos artistes à avoir des conversations honnêtes et ouvertes sur les feuilles divisées. Sans feuille divisée, il n'y a aucun moyen de confirmer le pourcentage de propriété d'un artiste ou de percevoir les redevances d'édition associées. Une feuille divisée est un outil essentiel qui sert de document juridique indiquant le pourcentage de propriété de la propriété intellectuelle et des droits de publication d'une chanson.

 

L'avocate du divertissement Kendall Minter souligne l'importance des feuilles divisées pour protéger la propriété intellectuelle et les droits de publication d'un artiste. Il compare la feuille divisée à un acte et un titre pour l'achat d'une maison, soulignant que personne ne s'éloignerait de la conclusion sans eux. De même, une feuille divisée est un document juridique qui détaille les droits de propriété et de publication d'une chanson.

 

Cependant, expliquer les feuilles divisées aux artistes peut être difficile, surtout lorsqu'ils cherchent des conseils sur leurs objectifs à long terme. Nous avons répondu à quelques questions courantes sur les feuilles divisées pour aider les éditeurs, les gestionnaires, les labels et les distributeurs.

 

Un scénario courant dans lequel les artistes peuvent avoir besoin d'une feuille partagée est celui où un groupe divise les tâches d'écriture de chansons et les parts de propriété. Certains groupes partagent à parts égales leurs tâches d'écriture de chansons et leurs parts de propriété, tandis que d'autres laissent un membre montrer la voie et percevoir un pourcentage plus important des redevances d'édition.

 

Un autre scénario dans lequel des feuilles divisées sont nécessaires est celui où vos clients écrivent de la musique avec de nombreux autres créateurs. L'utilisation de feuilles fractionnées permet de protéger ces créateurs des conflits de propriété avec des parties extérieures.

 

La mise en place de séances d'écriture au nom de vos artistes est une autre situation qui bénéficierait d'une large répartition des feuilles divisées et de parts de publication clairement indiquées. Utiliser des échantillons dans une chanson est légèrement plus compliqué puisque vous devez d’abord les faire approuver. Documenter le pourcentage des droits de publication sur une feuille divisée peut aider à éviter des problèmes de communication ou des conflits de droits d'auteur.

 

Ne pas utiliser de feuille divisée et indiquer la part de chacun pourrait entraîner plusieurs conflits. Un problème courant survient lorsqu'un créateur a un accord préalable avec des conditions spécifiques concernant la propriété. Une feuille fractionnée confirme ce contrat ou fournit tous les détails pertinents pour un nouvel accord. Changer d'éditeur peut également être une source de conflit puisqu'il nécessite une lettre de renonciation (LOR) pour administrer les droits et redevances au nom d'un artiste. D'autres problèmes potentiels sont les échantillons sans licence, les divisions fractionnaires complexes lorsqu'une chanson implique de nombreux co-auteurs et les changements de division de dernière minute jamais formellement discutés ou confirmés.

 

Pour éviter de tels conflits, il est essentiel de communiquer ouvertement avec votre artiste et de mettre autant que possible chaque décision sur papier. Nous fournissons un modèle de feuille de partage gratuit et un cours intensif expliquant pourquoi les partages sont si cruciaux dans l'industrie de la musique pour vous aider à gagner et à conserver rapidement les redevances d'édition pour vos clients.

Auteur
PRÊT À AGIR ?

Audit de redevances gratuit

Vous voulez savoir combien d’argent votre musique a rapporté en redevances ? Notre technologie peut vous donner une estimation !
Calculer

UniteSync

Transparence et efficacité inégalées
Langue
2024©, Tous droits réservés
croixmenuflèche-droite
Indice